Simone ELKELES – Paradise, tome 1

paradise1Titre VO : Leaving Paradise (2007)
Date de parution : 12/01/12
Editeur : De la Martinière Jeunessse
Collection : Fiction J.
ISBN : 978-2-7324-4971-5
Nb. de pages : 320 pages
Prix constaté : 13.90€

Résumé :
Un accident de voiture lie le destin de Maggie à celui de Caleb, le garçon qui l’a renversée. Malgré la culpabilité et la rancune, pourront-ils se reconstruire et se pardonner ? Condamné pour avoir renversé Maggie alors qu’il conduisait en état d’ivresse, Caleb Becker rentre chez lui, à Paradise, après avoir purgé sa peine. Quant à Maggie, elle sort tout juste de l’hopital, où elle vient de subir une longue rééducation. Les deux jeunes gens veulent s’éviter mais Paradise est une toute petite ville. C’est plus fort qu’eux : le destin les a réunis et, petit à petit, leur amitié naissante se transforme en romance. C’est sans compter sur l’ex petite amie de Caleb, qui n’a pas l’intention de laisser le garçon lui échapper…

Ce que j’en ai pensé :
Je ne suis pas adepte des histoires d’amour en général, mais ce roman semblait remporter tant de suffrages qu’il a fini par titiller mon intérêt. Et je dois dire que c’était une lecture tout à fait sympathique, plus émouvante que j’aurai pu le penser et pas mielleuse du tout (ouf !) L’histoire d’une romance pas franchement évidente avec deux adolescents qu’un malheureux accident oppose, mais qui vont finir par dépasser leurs appréhensions pour se faire mutuellement confiance. Bon point pour l’auteur, elle choisit un thème réaliste et sérieux avec la détention de Caleb dans un centre juvénile et la façon dont on reconstruit sa vie après, surtout lorsque l’on est aussi jeune.

  J’ai trouvé le ton juste, sensible, très ancré dans la réalité, avec ses heurts et ses dérapages, on est loin des clichés du genre romantique pour ado. Le roman se lit très vite et alterne les points de vue entre Maggie et Caleb, les dialogues étant plutôt nombreux. On reprochera quand même à Simone Elkeles quelques raccourcis narratifs un peu trop évidents, l’histoire d’amour entre les deux adolescents progressant beaucoup trop rapidement, comme si on avançait d’une scénette à une autre. Un peu dommage, étant donné que le roman est plutôt court, et qu’il y avait matière à broder un peu pour asseoir le récit.

  J’ai apprécié les deux héros de l’histoire que j’ai trouvé touchants chacun à leur manière. Pour une fois, on arrive facilement à se mettre dans la peau des deux personnages et on s’intéresse à chacune des deux versions des faits. Le qu’en-dira-t ’on et le regard des autres prend une place très importante dans le roman, et les deux ados devront faire face aux rancœurs et aux clivages sociaux. En gros, l’auteure nous montre l’impact d’un tel drame sur la cellule familial. Bien sûr, le lecteur sait déjà comment tout cela va finir, on ne peut pas dire qu’il y ait une grande part d’originalité dans « Paradise », mais somme toute le roman touche et fait passer un bon moment.

Verdict : Bonne pioche

bonne-pioche

Publicités

Tagué:,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :