Johan HELIOT – Les aventures d’Alexia Dumas, tome 1 : Flibustière !

alexia-dumas-1Illustration de couverture : Didier Graffet
Date de parution : 23/05/2012
Editeur : L’Atalante
Collection : La Maedre
ISBN : 978-2-84172-593-9
Nbr de pages : 208
Prxi constaté : 12.50€

Résumé :
1797, Aristide Dumas embarque à La Rochelle avec sa femme et sa fille à destination des Caraïbes. Peu avant leur arrivée, sa femme meurt en mettant au monde un garçon, et leur navire, La Destinée, est abordé par un corsaire. Le destin d’Alexia est scellé. A douze ans, déguisée en garçon, elle rejoint la communauté des frères Lafitte, célèbres flibustiers établis à l’embouchure du Mississipi, pour garantir sa survie et celle de son jeune frère.
Dès lors elle sillonnera le golfe du Mexique et la mer des Caraïbes pour faire sortir son père de prison, libérer le corsaire Logan des griffes de l’affreux Bonnafé et se lancer dans la flibuste à son compte. De batailles en trahisons, voici le premier livre des aventures d’Alexia Dumas, flibustière, une héroïne prise dans la tourmente de la colonisation en Amérique, avec en fil rouge le combat pour l’abolition de l’esclavage et l’émancipation par tous les moyens.

Ce que j’en ai pensé :
Je n’avais pas lu un roman d’aventures depuis fort longtemps, j’ai l’impression que c’est un genre de plus en plus délaissé ces derniers temps. Ce premier tome d’Alexia Dumas, très court et destiné à la jeunesse, n’est pas sans rappeler justement les prédécesseurs du genre (dont Alexandre Dumas forcément !). Ne serait-ce que dans la prose, qui rappelle les romans de capes et d’épées d’antan, avec son langage soutenu et élégant. On pourrait presque croire que le roman date d’une époque lointaine, l’auteur reprenant les bases et constructions du genre. Ce n’est pas un reproche car l’auteur mène son récit haut la main, j’ai passé un très bon moment en compagnie de miss Dumas.

  Si ce premier tome est relativement court (à peine 200 petites pages), il n’en est pas moins intense, Johan Heliot ne s’embourbant pas dans des descriptions à n’en plus finir. Pour autant, on sent que l’intrigue a encore beaucoup à offrir avec ce tome d’introduction et on reste un peu sur sa faim, l’ultime page tournée. Le contexte historique ravira les fans du genre mais en freinera peut être d’autres, car l’auteur passe un certain temps à planter son décor et donc à introduire certains éléments de l’époque. Ne vous attendez donc pas à sauter à pieds joints dans des aventures épiques dès les premières pages. Roman sur la piraterie certes mais dont le background a son importance. On peut imaginer que les prochains tomes seront plus riches en péripéties, une fois l’intrigue installée.

  Les personnages, Alexia en tête, sont volontaires et Johan Heliot mélange fiction et réalité en introduisant des figures historiques comme Toussaint Louverture. Alexia, l’héroïne du roman, n’est pas sans rappeler les grands noms de la piraterie comme Mary Read et Anne Bonny. C’est un personnage de femme forte et astucieuse, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds dans ce monde d’hommes. On la voit évoluer avec beaucoup d’intérêt, soutenue par des personnages secondaires intéressants. J’attends avec impatience de découvrir ce que le sort réserve à la jeune fille.

En bref, un bon roman d’aventures historique, qui mélange l’atmosphère libertaire de la flibuste au contexte plus pragmatique de l’époque décrite. Un tome d’introduction qui installe plus l’histoire qu’elle ne la déballe, il faudra donc attendre un peu pour les grandes scènes épiques.

Verdict : Bonne pioche

bonne-pioche

Publicités

Tagué:, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :