Kevin HEARNE – Iron Druid Chronicles, book 1: Hounded

iron-druids-1Editions : Del Rey Books (poche)
ISBN : 0-345-52247-8 / 978-0-345-52247-4
Nbr de pages : 289
Niveau de difficulté : Facile

Résumé :
Atticus O’Sullivan, last of the Druids, lives peacefully in Arizona, running an occult bookshop and shape-shifting in his spare time to hunt with his Irish wolfhound. His neighbors and customers think that this handsome, tattooed Irish dude is about twenty-one years old – when in actuality, he’s twenty-one centuries old. Not to mention: He draws his power from the earth, possesses a sharp wit, and wields an even sharper magical sword known as Fragarach, the Answerer.
Unfortunately, a very angry Celtic god wants that sword, and he’s hounded Atticus for centuries. Now the determined deity has tracked him down, and Atticus will need all his power – plus the help of a seductive goddess of death, his vampire and werewolf team of attorneys, a sexy bartender possessed by a Hindu witch, and some good old-fashioned luck of the Irish – to kick some Celtic arse and deliver himself from evil.

Ce que j’en ai pensé :
Si vous cherchez une petite lecture fun, qui vous mette de bonne humeur pendant une semaine chargée, jettez-vous sur « Hounded » de Kevin Hearne. Un cocktail explosif d’urban fantasy légère, plein d’humour et de jeux de mots improbables. Bref, une lecture détente comme j’aimerais en lire plus souvent, car elle donne le sourire aux lèvres.

L’intrigue se pose dans un contexte de folkore celtique irlandais, avec ses druides et ses Tuatha Dé Dannan, et se mélange allégrement à des éléments de théologie. On ne revisite bien sûr pas de fond en comble la mythologie (rappellez-vous, le but est de divertir), mais il y a suffisamment de clins d’oeil (Fir Bolg, Bansidh, Morrigan, etc.) et de background pour insuffler la petite étincelle sensée éveiller la curiosité du lecteur.

Ajoutez à cela un héros comme je les aime : nonchalant, malin, avec du bagou à revendre. Atticus est l’archétype même du premier rôle croustillant, qui ne se la raconte pas (même s’il aimerait bien) et qui se veut spirituel en vous sortant des calembours de derrière les fagots. Sans oublier le fidèle compagnon poilu d’Atticus, Obéron (c’est de circonstance). Un chien avec lequel notre héros communique par la pensée pour notre plus grand bonheur, car celui-ci est impayable quand il s’imagine en grand guerrier.

Du coup, ce manque de sérieux (malgré des menaces de mort envers le héros !) fait tout le charme de ce tome. Sans compter le rythme très cinématographique, qui apporte le dynamisme primordial dans ce genre de bouquin. D’ailleurs « Hounded » peut se lire comme un bon one-shot, avec une aventure complète. Comme un bon épisode sans prise de tête. Bref, une lecture divertissante, dont je me suis empressée d’acheter les 3 prochains tomes (c’est dire).

Verdict : Nuit blanche

nuit-blanche

Publicités

Tagué:, , ,

6 réflexions sur “Kevin HEARNE – Iron Druid Chronicles, book 1: Hounded

  1. didi8921 28/04/2013 à 10:10 Reply

    Un contexte de folklore celtique irlandais hein ? Pfff j’aurai pas du lire ta chronique… mdr il me le faut maintenant ! C’est pas cool ça XD
    Bon j’attend de voir ta chronique sur le tome 02 pour voir si je me lance (bah oui il faut bien que je me trouve des excuses ^^ )
    Bon dimanche à toi ! Beijinhos ❤

    • nymeria 28/04/2013 à 20:11 Reply

      Héhé… Toi aussi tu aimes ce folkore ? Ca nous change un peu des vampires & cie. Je te tiens au courant pour le tome 2, histoire que tu ne fasses pas exploser ta PAL 😛 Beijinhos ❤

  2. didi8921 29/04/2013 à 16:51 Reply

    oh oui j’adore ça ! c’est vrai que ça nous change parce qu’au bout d’un moment, on a l’impression de lire la même chose à chaque fois.
    J’attend ta chronique alors ^^ Merci pour ma PAL lol il faudrait qu’elle fasse bientôt un régime d’ailleurs… ça lui ferai pas de mal :p
    Beijinhos !!

  3. Ladyscar 30/04/2013 à 21:06 Reply

    Je suppose qu’il n’est pas encore sorti en français ce livre? ^

    • nymeria 02/05/2013 à 12:41 Reply

      Nope, pas encore. Mais il est déjà traduit en plusieurs langues (dont l’espagnol), donc je garde espoir. C’est le genre de bouquin que je verrais bien chez Milady Fantasy directement en inédit poche par exemple. Faut croiser les doigts 🙂

  4. Nadège 21/05/2013 à 10:30 Reply

    Je vais attendre alors 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :