Régis GODDYN – Le sang des sept rois, tome 1

Le sang des 7 rois, tomeIllustration de couverture : Yann Tisseron
Paru le : 21/02/2013
Edition : L’Atalante
Collection : La dentelle du cygne
ISBN : 978-2-84172-625-7
Nbr de pages : 400
Prix constaté : 21€

Résumé :
25 juillet 806.
Deuxième jour de traque. Depuis le départ du château, la pluie n’a pas cessé de tomber. Je profite d’une roche en surplomb pour abriter le journal et écrire ce premier compte-rendu. Arrivés sur les alpages, nous avons suivi la crête pour trouver des indices. Rien ne nous avait préparés à ce que nous avons trouvé là. Un autre campement avait été édifié à cinquante pas à vol d’oiseau du premier et tout indique qu’alors que nous pensions notre retard considérable, ses occupants s’en étaient allés quelques heures auparavant.

Ce que j’en ai pensé :
Encore un nouvel auteur de fantasy française qui se lance dans l’aventure, et cette fois-ci, il nous vient de chez l’Atalante, qui nous avait offert de belles surprises l’année dernière. Premier d’un cycle prévu en sept tomes (on peut dire que l’auteur voit grand et fait preuve d’ambition d’entrée de jeu), « Les sept royaumes » ne voit ébouriffera pas… par son titre (plus que convenu), ni… par son début (qui manque de dynamisme). Mais si vous persévérez au-delà des quelques 150 premières pages (quand même), vous tomberez vite d’accord avec la maison d’édition qui nous le vend comme un petit bijou dans le genre. Oui, ce premier tome possède tous les ingrédients d’un futur grand (je l’espère).

  De prime abord, l’intrigue ne nous émeut pas plus que cela. L’auteur nous propose un mystère certes, mais la narration prend son temps et les événements avancent lentement. La traque commence et les pièces de l’échiquier se mettent en place tout doucement. J’avoue que j’ai trouvé le début du roman très mollasson, il ne se passait pas grand-chose et la mise ne place n’était guère palpitante. J’en suis même venue à me demander ce qui avait pu plaire autant. Passé ce cap, le protagoniste principal, un garde ce qu’il y a de plus lambda, voire insignifiant et inintéressant, commence à se révéler sous nos yeux et son périple devient le nôtre, au point que l’on en vient à ne plus lâcher le bouquin… Du coup, on en félicite l’auteur, qui réussit le tout de force de nous subjuguer par sa construction machiavélique. Les événements et autres mystères se révèlent au final, adroitement agencés, tel qu’on salue le talent qu’a Régis Goddyn de nous prendre de court au fur et à mesure du récit. La plume est élégante, soutenue sans être empesée et l’auteur manie les mots avec doigté. Les événements se précipitent et la tension monte crescendo, de même que l’humour pointe le bon de son nez, une relative « paix » s’installant vers le milieu du récit. Une paix trompeuse lorsque le récit bascule vers l’horreur et que la vérité éclate au grand jour…

  L’ambiance médiévale qui emprunte finalement très peu à la magie (qui reste très subtile dans l’univers construit), fait la part belle aux intrigues de pouvoir, chacun œuvrant pour son propre bénéfice. Ceux que l’on croie tirer les ficelles en premier lieu, se voient reléguer en second plan et les complots politiques passent au premier plan. Régis Goddyn nous offre d’ailleurs un univers détaillé, pensé dans ces moindres détails (historique, politique, géographique et j’en passe). Bref, il y a de quoi faire. Quelques originalités sont au cœur de ce premier tome, avec notamment l’origine du sang bleu et l’auteur se paie même le luxe d’amener une réflexion sur le pouvoir et la monarchie (avec ses traditions de succession filiale). Les personnages secondaires sont cependant un peu fades. Seuls Rosa et Orville sont réellement intéressants. Un choix délibéré je pense, au vu des nombreux prochains tomes. Néanmoins, ces deux premiers rôles sont savoureux, juste ce qu’il faut. Une aura de mystère enveloppe les deux protagonistes, qui font preuve d’ingéniosité et qui prennent leur destin en main, une fois abandonnés de tous. Orville nous étonne par sa complexité, et ses différentes facettes se dévoilent lorsque les choses se corsent. J’espère que la personnalité de Rosa, un peu en retrait dans ce premier tome, viendra à s’étoffer par la suite. Bref, une très bonne découverte dont j’attends la suite de pieds fermes !

Verdict : Avec les honneurs

rock

Publicités

Tagué:, ,

10 réflexions sur “Régis GODDYN – Le sang des sept rois, tome 1

  1. Ptitetrolle 25/05/2013 à 17:05 Reply

    Très bonne chronique pour un super roman 😉

    • nymeria 11/06/2013 à 22:51 Reply

      J’ai vu que tu étais enthousiaste toi aussi ^^ C’est chouette que la suite sorte bientôt !

  2. entrelespages 25/05/2013 à 18:10 Reply

    Ce livre est très très attirant! 🙂 Merci pour ton avis!

    • nymeria 11/06/2013 à 22:51 Reply

      De rien. 🙂 Et merci pour le p’tit mot !

  3. BlackWolf 27/05/2013 à 20:43 Reply

    Ce livre est dans ma PAL, faut que je le lise rapidement. Les différentes chroniques que j’ai survolé (pour éviter le spoiler possible) donnent vraiment envie de le lire.

    • nymeria 11/06/2013 à 21:55 Reply

      J’avoue que je suis curieuse de connaitre ton avis. Histoire de comparer nos ressentis. Si il est dans ta PAL, plus d’excuses ! 🙂

  4. miguala 15/11/2013 à 11:18 Reply

    Je suis en train de le lire et je rame pour dépasser les 100e premières pages. Je pensais l’abandonner hier soir. Il y a des fautes de langue et des maladresses de style assez énorme mais au vu de ton avis je vais persévérer. Je verrai bien

    • nymeria 19/11/2013 à 02:31 Reply

      Le début est mou et pas très prenant. Ca s’améliore beaucoup par la suite (heureusement). Tu as finalement persévéré ?

      • miguala 20/11/2013 à 11:01

        J’ai persévéré! Vaillamment! Mais je ne suis toujours pas convaincue. Je suis déçu et je suis en plus déçu de ne pas avoir accrochée… 😦

      • nymeria 12/12/2013 à 00:00

        Arf. Dommage. Du coup, désolée de t’avoir dit de perséverer ><" En tout cas, je ne suis pas "scandaleusement" étonnée que tu n'es pas apprécié (comme c'est le cas de certains lecteurs :P), parfois ça ne passe pas et puis voilà. J'espère que ta prochaine lecture sera plus à ton goût 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :