Colin MELOY – Les Chroniques de Wildwood, tome 1

les-chroniques-de-wildwood-1Titre vo :Wildwood Chronicles, book 1: Wildwood (2011)
Paru le : 15/11/2012
Editions : Michel Lafon
ISBN : 978-2-7499-1655-2
Nbr de pages : 520
Prix constaté : 16.95€

Résumé :
Prue a toujours été une jeune fille obéissante. Et lorsque son père lui demande de ne jamais s’aventurer dans le Territoire Infranchissable, elle l’écoute sagement. Jusqu’au jour où son frère est mystérieusement kidnappé dans son berceau par des corneilles qui l’emmènent au-delà de la frontière défendue. Avec son ami Curtis, elle décide de braver l’interdit et de partir à son secours. Tous deux découvrent alors un monde magique où des animaux, pas toujours bien intentionnés, règnent en maîtres.
La mission de sauvetage devient rapidement une lutte pour la libération de cette contrée enchantée qu’on appelle Wildwood.

Ce que j’en ai pensé :
« Wilwood Road » entre dans la catégorie des romans jeunesse que j’apprécie vraiment. C’est bourré d’aventures, de quiproquos et d’un esprit bon enfant qui rendent la lecture plaisante. L’ambiance et la narration ne sont pas sans rappeler les récits d’antan, avec des animaux doués de parole, une forêt mystérieuse, des pouvoirs mystiques, etc. Sans être moralisateur, le roman apporte son lot de réflexions et de thèmes pertinents. Entre le respect de la nature, le passage à l’âge adulte et le chagrin provoqué par la perte d’un être cher, ce premier tome joue son rôle premier, qui est de poser les fondements d’un univers fantastique peuplé de créatures animales (à l’image des fables de la fontaine et de son anthopomorphisme). Animaux et humains se mélangent, se confrontent et s’allient pour notre plus grand bonheur, la synergie du roman fonctionnant merveilleusement à la manière d’un Pompoko de Miyazaki.

  Le pitch de départ n’est pourtant pas des plus originaux, jugez plutôt : le jeune frère de l’héroïne se fait enlever sous ses yeux et celle-ci part à sa recherche dans un univers fantastique peuplé de créatures étranges où elle devra se surpasser pour le sauver. Bien sûr, un camarade d’école sera lui aussi de la partie (le bon copain qui met toujours les pieds dans le plat, un peu à la façon de Ron dans « Harry Potter », bien que les 2 ne soient pas amis au début du roman). Voilà qui n’a rien de bien innovant, l’histoire étant un récit initiatique, la jeune héroïne, Prue, n’étant pas une jeune fille lambda. Pourtant, l’histoire fonctionne à merveille, la plume étant simple et concise, je pense que c’est le genre de livre qui peut pousser un enfant à la lecture, car il est plein de féérie et de situations rocambolesques.

  Le couple de jeunes héros, Prue et Curtis, sont très sympathiques et plutôt ambivalents dans leur caractère. Si Prue est frondeuse et volontaire, Curtis est l’élément comique du duo, le jeune garçon se laissant manipuler facilement, pour finalement s’affirmer. Les illustrations, simples mais jolies, arrivent à point nommé pour renforcer la drôlerie de certains passages et apporter un support visuel qui renforce l’atmosphère particulière qui se dégage de la forêt de Wildwood,. Bien que le roman prête à rire plus d’une fois, la fin se fait plus mature et on passe (bien heureusement) à côté de l’aspect niaiseux de certains romans jeunesse. Ici, on réfléchit, on se divertit et on s’interroge sur la mort et l’au-delà. Bref, un très bon divertissement de 9 à 99 ans !

Verdict : Bonne pioche

bonne-pioche

 

Publicités

Tagué:, ,

7 réflexions sur “Colin MELOY – Les Chroniques de Wildwood, tome 1

  1. didi8921 23/07/2013 à 01:53 Reply

    Coucou !! Tu vas bien ?
    Ta chronique me donne très envie. Je l’avais déjà remarqué en librairie, mais je ne m’étais pas encore penchée sur les avis. Du coup, ça me conforte dans l’idée que je ne devrais peut être pas passée à côté ^^
    Beijinhos !

    • nymeria 23/07/2013 à 15:19 Reply

      Coucou !
      ça va bien et toi ? Tu pars en vacances cette année ?
      La couverture assez jolie et le format avec ses pages tranchées (j’adore, je ne sais pas pourquoi) interpelle pas mal je trouve. C’est une bonne découverte dans le genre, mais apparemment ceux qui ont lu Narnia lui ont trouvé des similitudes (pas lu donc pas de problème pour moi…)
      Beijinhos ! 😉

      • didi8921 24/07/2013 à 01:57

        ça va ça va ^^ oui je pars cette année, vers le 04 août ! J’ai bien hâte d’ailleurs.
        ah j’ai lu Narnia. Du coup, ça m’intrigue encore plus, parce que maintenant j’ai envie de savoir si c’est vrai ou si c’est pure calomnie lol ^^
        Beijinhos !!!

      • nymeria 24/07/2013 à 10:57

        Pas bien Narnia ? J’ai vu le film, ça compte ? 😛
        Je pars aussi ce week-end, ça sera sympa de voir la famille.
        Bonnes vacances ! Beijinhos ❤

      • didi8921 24/07/2013 à 15:31

        Si j’ai plutôt aimé pour ma part, il y a pas mal de tomes donc forcément on a toujours nos préférences pour un tel ou un tel. ça compte un peu lol tu sais une petite moitié de l’oeuvre Narnia ^^
        Trèèès bonnes vacances et profites bien ^^ !!!! Beijinhos ❤

  2. entrelespages 23/07/2013 à 16:56 Reply

    Je ne vois pas souvent d’articles sur ce roman que j’ai adoré, que je conseille tout de même à de bons lecteurs. Malgré les longueurs, j’ai hâte de découvrir la suite!!!

    • nymeria 24/07/2013 à 10:49 Reply

      Moi aussi, j’ai trouvé l’univers foisonnant, il y a plein d’autres choses à dire dessus ! Merci pour le message 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :