Jean-Luc BIZIEN – Katana, tome 1 : Vent rouge

katana1Illustration de couverture : Xavier Ribeiro
Paru le : 16/05/2013
Edition : Le Pré aux Clercs
Collection : Pandore
ISBN : 978-2842285098
Nbr de pages : 335
Prix constaté : 16€

Résumé :
Le roi-dragon excerce sa tyrannie sur le Japon.
Un jour, Ichirô, apprend que le souverain a tué ses parents. Assoiffé de vengeance, le jeune samouraï errant va alors vouloir réaliser l’impossible, défier le shogun sorcier.
Hatanaka, son père adoptif et samouraï d’élite, va tenter de l’en dissuader. Mais devant sa détermination, il va le préparer à l’impossible.
Ichirô part pour une longue quête, au cours de laquelle il sera rejoint par des compagnons de route, voleur, paysan ou ninja. Il devra les accepter dans leurs différences, réunir leurs forces et leurs caractères… et se découvrir à son tour.

Impressions :
Avis aux amateurs de manga, d’anime et de tout ce qui provient du Japon, ce premier tome de Katana s’adresse à vous et devrait vous plaire. On y retrouve l’ambiance du Japon féodale avec ses rônins, ses damiyos et ses ninjas. Le tout est couché sur papier à travers une plume enthousiaste. Jean-Luc Bizien rend très bien compte de sa passion et de sa connaissance du sujet, c’est un plaisir de le lire. Tous les ingrédients indispensables à une quête sont présents. De quoi ne pas dépayser les fans du genre. On y retrouve le vieux maitre d’armes qui prend un protégé sous son aile, des compagnons que l’on rencontre chemin faisant et qui viennent grossir les rangs, des alliés que l’on gagne à la cause après un affrontement pour voir qui est le plus fort, bref du bon vieux nekketsu (comprenez le dépassement de soi pour atteindre son but) que ne renieront pas les fans de mangas. Ajoutez à cela une vengeance, un apprentissage, sans oublier la petite touche d’humour et de magie, et vous obtenez un roman « réconfortant », une madeleine de Proust mangatesque que l’on dévore avec plaisir.

  Alors bien sûr, l’histoire n’est pas des plus ambitieuses ni des plus originales, mais on pardonne vite à Jean-Luc Bizien tant il nous apparaît comme passionné par son récit et son univers. On sent qu’il lui tient à coeur et j’ai trouvé que c’était un bel hommage à un genre que l’on retrouve peu dans les romans. Les références sont légion (Zatoïchi, Kurosawa) et certaines oeuvres connues surgissent à l’esprit lors de la lecture. On pense à Hero Tales, Sengoku Basara et même au « Chant du rossignol » de Lian Hearn. Bref, de l’épique avec des épreuves le long du chemin, un voyage dangereux à travers le Japon, même si les événements sont si rodés qu’ils ne nous étonnent que très peu finalement. Jusqu’au twist final qui ne m’a pas vraiment surprise (voire m’a fait rire !), habituée au genre que je suis. Les personnages sont typiques du genre et forment un groupe hétéroclite qui ont chacun leurs qualités et leurs défauts. La force physique et morale n’est pas tout, et les compagnons apprennent à s’apprécier pour ce qu’ils sont, petit à petit. C’est notamment le cas avec Buta.

  Voilà un très sympathique roman initiatique qui prend place au Japon féodal, avec ses samouraïs et ses luttes de clans. Les fans de mangas y trouveront leur compte avec les nombreuses références qui y sont faites, les autres seront dépaysés par l’environnement décrit avec enthousiasme. Une petite friandise à dévorer sans complexe !

Verdict : Bonne pioche

bonne-pioche

Publicités

Tagué:, , , , , ,

4 réflexions sur “Jean-Luc BIZIEN – Katana, tome 1 : Vent rouge

  1. dexlivres 25/10/2013 à 18:44 Reply

    Il me tente pas mal depuis sa sortie, faut vraiment que je le trouve d’occasion pour m’en faire une idée, vu que j’adore l’époque des samouraïs !

    • nymeria 30/10/2013 à 15:13 Reply

      C’est un roman « bon enfant » j’ai envie de dire, avec plein de références sympas. Si tu aimes l’époque des samouraïs, il devrait te plaire 🙂

  2. Tesrathilde 04/11/2013 à 14:51 Reply

    Hm… Un auteur que j’ai lu, mais je ne me souviens plus quel(s) titre(s) ! Je me note celui-ci dans un coin de ma tête, bien que je n’ai que peu de culture nippone et raterai certainement quelques références, je pense qu’il pourrait me plaire.

    • nymeria 06/11/2013 à 16:49 Reply

      Ce n’est pas bien grave si tu n’as que peu de culture nippone. Tu seras complètement dépaysée comme ça ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :