Marc DUGAIN – Avenue des géants

avenue-des-géantsEdition : Folio
Paru le : 26/09/2013
ISBN : 978-2-07-045353-5
Nbr de pages : 420
Prix constaté : 7.70€

Résumé :

Al Kenner serait un adolescent ordinaire s’il ne mesurait pas près de 2,20 mètres et si son QI n’était pas supérieur à celui d’Einstein. Sa vie bascule par hasard le jour de l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy. Plus jamais il ne sera le même. Désormais, il entre en lutte contre ses mauvaises pensées. Observateur intransigeant d’une époque qui lui échappe, il mène seul un combat désespéré contre le mal qui l’habite. Inspiré d’un personnage réel, Avenue des Géants, récit du cheminement intérieur d’un tueur hors du commun, est aussi un hymne à la route, aux grands espaces, aux mouvements hippies, dans cette société américaine des années 60 en plein bouleversement, où le pacifisme s’illusionne dans les décombres de la guerre du Vietnam

Impressions :
Basé sur un fait divers véridique, « Avenue des géants » nous narre la longue (psych)analyse d’un esprit malsain, rongé par de mauvaises pensées mais que son QI très élevé pousse toujours vers la justification. A l’aide d’un psychothérapeute, l’adolescent revient sur son passé, son enfance, la façon dont il a été élevé par ses parents, à la recherche d’une explication qui l’a conduit à abattre froidement ses grands-parents. Une manière d’appréhender un pur esprit psychotique, pourtant brillant, mais incapable de la moindre empathie envers autrui. Le texte de Marc Dugain est dérangeant parce qu’il se tend, si ce n’est à justifier les actes du tueur, à essayer de comprendre cette alchimie du mal… On en revient donc à son enfance, anarchique, violente, avec des modèles familiaux instables et écrasants pour un enfant. On entend souvent dire que les tueurs en série ont vécu un traumatisme dans leur enfance, ce qui est le cas dans une grande majorité, mais c’est aussi très réducteur de le ramener à cette seule explication. Le problème se situe dans le cerveau, ces êtres étant des sociopathes qui ne ressentent pas les émotions habituelles chez l’Homme.

  A travers cette biographie romancée d’Al Kenner, l’auteur se met à la place du tueur à partir de son premier meurtre, qui va le faire basculer, jusqu’à son devenir de tueur en série. L’exercice est intéressant, prenant d’une manière un peu malsaine car fascinante par certains côtés. Il y a toujours ce côté entre deux eaux, entre la description d’une psyché pervertie et misanthrope qui fait froid dans le dos, et la façon dont a été brimé Al Kenner, qui nous fait ressentir de la compassion pour l’enfant qu’il fut. Au fur et à mesure du roman, on se rend peu à peu compte que l’on est en présence d’un sociopathe qui ne ressent ni culpabilité, ni empathie, sentiment qu’il n’arrive même pas à appréhender. En gros chaque individu qui se dresse sur son chemin est vu comme un frein, un obstacle qu’il faut éliminer pour aller de l’avant. Pire, Al Kenner se complait dans ses humeurs noires, car comme il le dit lui-même, si on lui enlève ça, que lui reste-t-il sinon un vide ? Rien ne le touche, rien ne le passionne. Son physique atypique le rend différent. J’ai eu un peu de mal à me faire au rythme du récit, qui passe sans transition d’une époque à une autre, en changeant de registre. On passe d’un « je » à un « il » à chaque fois que l’on saute entre passé et présent, sans cheminement dans les pensées, du coq à l’âne. Dommage car ça casse le rythme du récit…

   Bref, un exercice intéressant mais dérangeant, qui peut amener à choquer selon la façon dont on le lit. A ne pas mettre entre toutes les mains.

Verdict : Bonne pioche

bonne-pioche

Publicités

Tagué:, , , ,

2 réflexions sur “Marc DUGAIN – Avenue des géants

  1. Enigma 23/12/2013 à 20:54 Reply

    Très envie de le lire!! =)

    • nymeria 12/01/2014 à 23:11 Reply

      Je serais curieuse d’avoir ton avis vu que c’est un roman atypique ! Merci pour le passage 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :