Jennifer A. NIELSEN – Au Royaume de Carthya, tome 1 : Le Faux prince

carthya 1Titre original : The false prince (2012)
Date de parution : 24/10/2013
Editions : Bayard Jeunesse
ISBN : 978-2-7470-4600-8
Nbr de pages : 376
Prix constaté : 14.50€

Résumé :
Dans un royaume où règne l’insatisfaction générale et où se prépare une guerre civile, Conner, un noble de la cour, élabore un plan ingénieux pour trouver un remplaçant fantoche au fils du roi, disparu de longue date. Quatre orphelins sont recrutés et rivalisent pour le rôle. Saige, l’une des recrues, se méfie. Il se doute que les motifs de Conner sont plus que suspects. ll doit absolument jouer le jeu et devenir le meilleur candidat s’il veut rester en vie. Les autres candidats ont également leurs soupçons et la lutte s’annonce féroce et sans merci.
Alors que Saige part d’un orphelinat en ruine pour atterrir au somptueux palais de Conner, un tissu inextricable de trahison et de tricherie est mis au jour. La donne a changé et les enjeux pourraient se révéler beaucoup plus importants que prévu.

Impressions :
S’il y a bien quelque chose que j’ai apprécié avec le premier tome de ce cycle de fantasy pour la jeunesse, c’est le fait qu’il nous sert un divertissement à la hauteur de nos attentes. Eh oui pour une fois l’auteur ne triche pas et ne nous sert pas une romance déguisée et emballée dans un concept « fantasy », comme c’est trop souvent le cas dernièrement. Le cadre n’est pas juste un faire-valoir pour mettre en avant le triangle amoureux ou la romance à la Roméo et Juliette. D’ailleurs, de la romance, il n’y en a pas ici, et j’ai apprécié que l’auteure se concentre sur son intrigue et tienne ses engagements, si je puis dire.

  Le royaume de Carthya, que l’on découvre à travers le personnage de Saige, jeune orphelin qui n’a pas la langue dans sa poche, se trouve dans une situation critique. Le couple royal ainsi que le prince ont tous trois été assassinés. Assassinats que l’on tient secret, histoire que le royaume ne sombre pas dans le chaos tant que personne n’a été désigné pour reprendre le trône. Et qui de mieux placé que le second prince, disparu en mer il y a quelques années et dont le corps n’a jamais été retrouvé ? Quitte à engager des orphelins vaguement ressemblant et à les « entrainer » afin que l’un d’eux se présente comme le prince disparu…

  L’un des points forts du roman est l’humour apporté par le personnage de Saige. Emmené sous la contrainte, celui-ci n’a pas du tout envie de se faire passer pour le prince disparu et les nombreux cours de diction, de maniement de l’épée et d’Histoire sont pour lui source d’ennui. Menteur, hâbleur et impertinent, le jeune héros plait par son caractère indépendant qui le met dans des situations impossibles. La sempiternelle petite pique au bord des lèvres, j’ai adoré suivre ces échanges avec ses compagnons. D’un autre côté, le milieu dans lequel il louvoie est plutôt dangereux et on sent que derrière la façade, un grand nombre de secrets se cachent et que notre jeune héros est plus complexe qu’il n’y parait.

  Le roman étant orienté jeunesse, l’univers n’est pas particulièrement complexe mais le contexte politique est bien développé avec ses jeux de pouvoir, ses complots et autres inimités qui sont au cœur de ce premier tome. Ca manipule, ça ment, ça occulte à tout-va, chacun essayant de tirer la couverture à lui. Vous savez, ce type de personnage qui vous sert un sourire mielleux pour mieux vous poignarder dès que vous avez le dos tourné… C’est ça le premier tome du Faux Prince, un jeu de dupes que chacun joue à son niveau. Même ceux que l’on pensait hors de la partie. Alors bien sûr, on pourra regretter la chute prévisible (on devine assez vite le deus ex machina) mais ce premier tome se révèle efficace parce qu’il nous divertit et nous transporte aux côtés d’un Saige attachant, dans un univers approfondi juste ce qu’il faut. Une très chouette lecture à conseiller à vos ados.

Verdict : Avec les honneurs

rock

Publicités

Tagué:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :