Vanessa CAFFIN – Souviens-toi de demain

souviens-toi de demainEditions : Calmann-Lévy
Date de parution : 26/03/2014
ISBN : 978-2-7021-5385-7
Nbr de pages : 232
Prix constaté : 16.90€

Résumé :
Victime d’une agression, Charlie Longe se réveille à l’hôpital totalement amnésique. Non seulement elle a tout oublié de son passé, mais elle est incapable d’enregistrer de nouveaux souvenirs. Pour ne pas perdre le fil des événements, elle tient un journal. Sur la première page figurent quelques lignes pour le moins troublantes : « Je vais mourir. Retrouver mon mari, retrouver Adam », ainsi qu’un numéro de téléphone portable. Est-elle menacée ? Qu’est-il arrivé à Adam ? Pourquoi ne lui répond-on jamais lorsqu’elle appelle à ce numéro ? Déterminée à reconstruire le puzzle de sa vie, la jeune femme part en quête de la vérité, avec ses notes comme seule boussole ainsi que le badge d’une agence de publicité où elle semblait travailler avant son accident. Mais tout sonne faux et la voilà saisie d’une affolante paranoïa, d’autant plus que son entourage paraît s’acharner à brouiller les pistes. Charlie le sait, elle ne peut se fier à personne, ni même à sa mémoire…

Impressions :
L’amnésie semble être un sujet particulièrement apprécié des auteurs, qui y voient une bonne manière de créer du suspense. Il est vrai que l’esprit n’a pas encore délivré tous ses secrets et que c’est donc un thème qui offre de nombreuses possibilités. « Souviens-toi de demain » est un court roman psychologique, au-delà du pur thriller mais qui offre une bonne de suspense et quelques mystères à élucider. Tout comme l’héroïne qui se réveille dans sa chambre d’hôpital sans savoir qui elle est et qui se découvre chaque matin dans un éternel recommencement, sa mémoire se « réinitialisant », le lecteur se trouve pris au dépourvu sans savoir où celle-ci l’emmène. A l’image d’un palimpseste, ses souvenirs se superposent à d’autres et une phrase maladroite dans son carnet achève de la faire basculer dans une spirale de mensonges et de non-dits. Que lui-t-il arrivé ? Où est passé Adam ? Pourquoi son patron semble-t-il si bizarre en sa présence ?

  Dans le même courant que le film « Mémento », l’héroïne qui souffre du syndrome de Karsoff (qui l’empêche d’emmagasiner de nouveaux souvenirs) plonge dans une atmosphère paranoïaque qui lui colle à la peau et la fait douter de tout le monde, mais surtout d’elle-même. Dès lors le comportement de son entourage parait des plus louches. Patron, voisin, collègue, tous semblent lui cacher quelque chose et en profiter pour manipuler notre pauvre héroïne pour en tirer le plus de bénéfices possibles. Le récit, qui s’apparente à un huis clos, est très oppressant et son format plutôt court permet à l’auteure d’aller à l’essentiel sans relâcher la tension. Malgré tout, le roman manque d’un petit quelque chose pour que l’on s’attache à l’héroïne, que l’on connait au final aussi peu qu’elle se connait elle-même. La fin, amère et cruelle, plaira aux réfractaires de « tout est bien qui finit bien ».

Verdict : Bonne pioche

bonne-pioche

Publicités

Tagué:, ,

4 réflexions sur “Vanessa CAFFIN – Souviens-toi de demain

  1. lydieetseslivres 24/08/2014 à 22:11 Reply

    Dans la même ligne, tu as Avant d’aller dormir un thriller sont on à beaucoup parler l’an dernier.

    • nymeria 25/08/2014 à 18:38 Reply

      Il est dans ma PAL justement 🙂 J’espère qu’il me plaira, j’en ai beaucoup entendu parler aussi !

  2. Carnet Parisien 27/08/2014 à 17:18 Reply

    Une critique qui a fini par me convaincre ! J’ai toujours du mal à commencer un roman policier, mais je suis toujours contente une fois que je le referme.

    • nymeria 29/08/2014 à 19:11 Reply

      J’ai beaucoup lu de romans policier à une époque et puis j’ai arrêté parce qu’au bout d’un moment on se lasse de voir revenir les mêmes événements. Du coup, c’est sûr qu’on devient plus sélectif ! Parfois, c’est pas plus mal quand c’est court. ^^ Merci de ta visite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :