Karim BERROUKA – Fées, weed et guillotines

fées weed et guillotinesDate de parution : 03/04/2014
Edition : ActuSF
Collection : Les 3 souhaits
ISBN : 978-2-917689-61-5
Nbr de pages : 378
Prx constaté : 18€

Résumé :
La dernière fois que Jaspucine a mis un pied dans le monde des hommes, elle en a littéralement perdu la tête : la Révolution française n’a pas été une période très profitable pour les créatures féeriques. Sauf pour Zhellébore, l’enfoirée qui l’a envoyée à l’échafaud. La vengeance étant un plat qui se mange froid, Jaspucine est bien décidée à retrouver la traîtresse. Même si pour cela elle doit s’attacher les services d’un détective. Mais à force de remuer ciel et terre, c’est sur une conspiration bien plus grande que la fée et l’enquêteur vont tomber.

Impressions :
Avec un titre et une couverture pareille, le nouveau roman de Karim Berrouka laissait présager une aventure complétement rock’n’roll, mélange d’histoire et de fantasy avec un soupçon de roman noir pour lier le tout. Il s’avère que le contenu est un pur délire délice, qui m’a tenu en haleine une bonne partie de la nuit tant j’étais sous le charme ravageur de cette histoire folle et de l’humour décapant de l’auteur. Envie d’une bonne petite lecture rafraichissante histoire de prolonger l’été ? Ce roman vous tend les bras, amis de la fantasy hors-norme !

  Je ne vous étonnerai pas en disant qu’il est ici question de fées, de weed et de guillotines ! Oui, le roman porte très bien son nom et mélange dans une grande marmite une nuée de références et d’éléments disparates qui donnent toute la saveur de ce premier tome. Prenez un détective qui s’ennuie, lancez-le sur la piste d’une mystérieuse femme au sourire flippant et introduisez un soupçon de magie en la personne d’une fée très rock’n’roll qui ne jure que par le violet, se balade avec des monceaux de pierres précieuses et n’a pas la langue dans sa poche, vous obtiendrez un bouillon déjanté digne des plus grands maitres de l’humour. J’ai adoré le ton du récit, corrosif et absurde, qui sait se jouer des mots et détourne des expressions connues avec beaucoup d’intelligence. C’est très jubilatoire.

  Les personnages sont truculents et ne font pas dans la dentelle. Quel plaisir de suivre notre petit groupe de bras-cassés qui se mettent dans des situations impossibles. Les joutes verbales entre les différents protagonistes offrent des dialogues aux petits oignons et apportent un rythme soutenu, ça fuse dans tous les sens. Les fées aux noms improbables (Jaspucine, Zellébore) et nos enquêteurs (Marc-Aurèle, Etienne, Premier de la classe) s’unissent pour le meilleur et le pire à la recherche du nuiton, ce personnage flippant et insaisissable qui sème le chaos sommeil sur son passage. Karim Berrouka fait preuve d’une belle inventivité en créant cet univers parallèle qui rejoint notre Histoire en puisant dans les légendes pré-existantes. Les petites phrases à chaque début de chapitre qui résument celui-ci avec beaucoup d’humour, annoncent de suite la couleur. Il s’agit de fantasy humoristique, où rien n’est à prendre au sérieux. C’est divertissant, bien troussé et très absorbant. Bref, à découvrir de toute urgence !

Verdict : Nuit blanche

nuit-blanche

Publicités

Tagué:, , ,

2 réflexions sur “Karim BERROUKA – Fées, weed et guillotines

  1. Sita 01/09/2014 à 12:23 Reply

    Roh ! Okay, convaincue de le sortir de la PAL en septembre celui-là 😉

    • nymeria 09/09/2014 à 12:19 Reply

      Oui ! Sors-le de ta PAL. Lis-le ! Lis-le ! *rire démoniaque* Cool, l’hypnose a fonctionné

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :