Larry CORREIA – Les Chroniques du Grimnoir, tome 2 : Malédiction

grimnoir 2Titre original : Grimnoir Chronicles, book 2: Spellbound (2011)
Date de parution : 23/05/2013
Editions : L’Atalante
Collection : La dentelle du cygne
IBSN : 978-2-84172-635-6
Nbr de pages : 468
Prix constaté : 23€

Résumé :
Il y a ceux qui se téléportent, lisent dans les esprits, influencent la gravité, prennent le contrôle des animaux ou guérissent par imposition des mains, et il y a les « normaux ». Leurs relations virent à l’aigre. Et voici qu’un mystérieux Bureau du coordinateur de l’information entreprend de soumettre les « actifs », avec des moyens nouveaux et des agents redoutables comme l’énigmatique Corbeau.
S’ils ont vaincu le « président » à bord de son dirigeable, les chevaliers du Grimnoir sont maintenant confrontés à la vindicte de l’appareil d’État, alors même que la menace qui pèse sur le monde s’approche et se précise. Jake Sullivan et Faye Vierra devront puiser au plus profond de leurs pouvoirs pour faire face, d’autant que les anciens du Grimnoir eux-mêmes nourrissent la pire des craintes quant à la jeune Faye : n’est-elle pas atteinte d’une malédiction qui fera d’elle le pire ennemi de l’humanité ?

Impressions :
Un an après avoir lu le premier tome, le troisième étant attendu chez L’Atalante pour le mois d’août, c’est avec enthousiasme que je me suis lancée dans la lecture de Malédiction, le second tome des chroniques du Grimnoir. Si le premier volume était un gros coup de cœur, cette suite n’a rien à envier à son prédécesseur vu qu’on y retrouve tout ce qui avait fait le sel de « Magie brute » : des pouvoirs en cascade, des personnages truculents, des armes à foison et des combats titanesques contre des méchants charismatiques. Et toujours cette ambiance « roman noir » que l’on tire des années 30 avec sa conjoncture si particulière. Etrangement, la trame de ce second tome n’est pas sans rappeler un des films X-Men : le clash entre les actifs et les passifs.

  Après avoir déjoué les plans de l’Impérium, nos compères du Grimnoir se retrouvent impliqués dans un complot de grande envergure, impliquant le président des Etats-Unis et l’usage abusif de leurs pouvoirs. Eparpillés et affaiblis, les chevaliers vont devoir déjouer de nombreux traquenards et puiser en eux jusqu’à la dernière goutte de leur don respectif… Ce second tome est bourré d’action, d’explosions et de batailles grandioses. Pas le temps de souffler une minute, Larry Correia n’offrant pas une minute de répit à ses protagonistes. De nouvelles menaces surgissent et de nouveaux ennemis font leur apparition, ce qui poussera toutes les parties présentes à se lancer à corps perdu dans ce combat historique. L’auteur prouve une fois de plus qu’il est particulièrement à l’aise dans les scènes à grand spectacle, le rendu étant très vivace et facile à se représenter.

  Qui dit second tome dit forcément développement de l’univers avec la présentation de nouveaux types de pouvoirs. Les évoqués du monde infernal revêtent une importance capitale dans ce tome, de quoi faire frémir le lecteur face à ces transformations plutôt impressionnantes (un bon point pour Vincent Chong, qui a su parfaitement rendre cet aspect dans sa magnifique illustration de couverture). L’auteur arrive encore à nous surprendre avec les subtilités de ses différents types de magie (juge, météo, lazare, nixie, etc.). Preuve qu’on est encore loin d’en avoir fait le tour.

  Côté personnages, on retrouve nos camarades préférés du Grimnoir mais de nouvelles têtes font aussi leur apparition, de quoi ne pas lasser le lecteur. Faye, dont on sentait la différence et l’importance, nous offre de belles révélations à propos de ses pouvoirs hors du commun. Un voile est levé. La fin en apothéose avec son combat final suit le schéma narratif du premier tome, rien de bien surprenant à ce niveau de la narration. Néanmoins, c’est toujours aussi jubilatoire, comme un bon blockbuster avec une intrigue qui tient la route, des scènes à couper le souffle et des réparties croustillantes. C’est ça le charme de « Malédiction » !

  A noter, toujours quelques maladresses de traduction qui me laissent penser que la traductrice a pour langue maternelle l’anglais.

Verdict : Avec les honneurs

rock

 

LC avec Zina (encore pardon pour le retard miss  😉

Publicités

Tagué:, , ,

2 réflexions sur “Larry CORREIA – Les Chroniques du Grimnoir, tome 2 : Malédiction

  1. Zina 01/09/2014 à 21:18 Reply

    Ca m’avait un peu passé, comme bon, je l’ai lu il y a un petit moment (^^) mais de lire ta chronique, ça me remet trop dans le bain et j’ai hâte de pouvoir lire la suite ! en plus ce sera le dernier tome !!
    Et t’inquiète pour le retard, c’est pas grave 🙂

    • nymeria 09/09/2014 à 12:24 Reply

      J’ai hâte de lire le dernier tome aussi ! J’espère que ça se finira en apothéose 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :