LUPANO & PANACCIONE – Un océan d’amour

Un océan d'amourDate de parution : 29/10/2014
Editions : Delcourt
Collection : Mirages
ISBN : 978-2-7560-6210-5
Nbr de pages : 224
Prix constaté : 24.95€

Lu dans le cadre « La BD fait son Festival sur Priceminister ».

Résumé :
Chaque matin, Monsieur part pêcher au large des côtes bretonnes. Mais ce jour-là, c’est lui qui est pêché par un effrayant bateau-usine. Pendant ce temps, Madame attend. Sourde aux complaintes des bigoudènes, convaincue que son homme est en vie, elle part à sa recherche. C’est le début d’un périlleux chassé-croisé, sur un océan dans tous ses états. Une histoire muette avec moult mouettes.

Impressions :
« Un océan d’amour », fruit de la collaboration de Lupano au scénario et Panaccione au dessin, est une petite merveille d’émotions ! Concevoir une BD dans laquelle aucun dialogue ou onomatopée n’est présent est toujours un exercice difficile en soi. Il faut que les dessins aient du caractère et qu’ils réussissent à retranscrire ce que les personnages ressentent. Et cette BD y parvient avec une facilité déconcertante.

un-ocean-d-amour_1

  Les visages sont expressifs, à tel point que la parole devient superflue. On saisit sans peine à travers les dessins et diverses expressions tout ce qu’il y a à savoir. L’exaspération face aux voisines bigoudènes, le dégoût devant ses sempiternelles sardines et même la colère de la mouette face au peu de cas que fait le pêcheur de la mer. Tout est si animé, si démonstratif, qu’on se sent emporté par les émotions des personnages.

  L’histoire est rocambolesque, une bonne dose d’aventure mélangée à une jolie romance qui attendrira le cœur le plus desséché. C’est qu’il est attendrissant notre petit couple, avec ses petites habitudes et sa dévotion sans faille. Ils sont si dissemblables mais forment un ménage si harmonieux, qu’on espère jusqu’à la dernière page les voir enfin réunis ! Les détours qu’ils prennent pour se retrouver offrent de belles tranches de franche rigolade.

un-ocean-d-amour_4

  Les couleurs sont particulièrement réussies. Les embruns marins, la lumière du clope allumé au petit matin, le mauvais temps breton… Chaque détail est joliment restitué, rien n’est laissé au hasard. Pas même la 4ème de couverture, qui est à elle tout seule un concentré de drôlerie. Non seulement « Un océan d’amour » est une BD cocasse, bourrée de mésaventures trépidantes mais c’est aussi un plaidoyer contre le manque de respect envers la nature. Pollution, surpêche, les auteurs mentionnent ses problèmes à demi-mot bulle. Bref, c’est drôle, instructif et animé. Une réussite.

Ma note : 18/20

labdfaitsonfestival

Publicités

Tagué:, , , , , ,

8 réflexions sur “LUPANO & PANACCIONE – Un océan d’amour

  1. Luna 02/06/2015 à 07:34 Reply

    La couverture est vraiment aussi belle qu’originale !
    Tu me donnes envie de découvrir ce livre…

    • nymeria 02/06/2015 à 12:38 Reply

      Contente de t’avoir donné envie de le lire. C’est une très belle BD. Ah ! J’ai oublié d’ajouter des planches dans ma chronique, c’est quand même plus sympa. Je vais ajouter ça. 🙂

  2. alltimejonas 29/06/2015 à 16:09 Reply

    Les planches que tu as mis dans ta chronique me donne vraiment envie de découvrir cette BD!!

    • nymeria 29/06/2015 à 21:17 Reply

      C’est une petite merveille ! Si ces quelques planches t’ont plu, le reste devrait te plaire sans conteste. Je l’ai « relu » plusieurs fois déjà, avec toujours le même plaisir 🙂

  3. downheathcliff 21/06/2016 à 13:32 Reply

    Encore une fois tes mots me font frétiller d’envie (peut on vraiment frétiller d’envie ? Aucune idée !). En tout cas tes mots « sempiternelles sardines » et les planches adorables m’ont séduite !

    • nymeria 21/06/2016 à 22:08 Reply

      Ah!ah! Je ne sais pas mais j’aime bien l’image en tout cas 🙂
      J’adore ce mot, « sempiternelle », ça donne une impression d’infini rien qu’à le prononcer.
      C’est une magnifique BD, n’hésite pas !

      • downheathcliff 22/06/2016 à 11:21

        C’est un des mots préférés de mon meilleur ami, de temps en temps on se défi de le placer plusieurs fois dans une phrase (nous aimons aussi beaucoup les mots nonobstant et onirique !). Tu as raison ce mot est agréable à prononcer !

      • nymeria 23/07/2016 à 12:13

        Ah! Ah! Je vois que je ne suis pas la seule à faire ça. A une époque, on s’amusait à placer des mots aux consonances bizarres dans nos conversations. Je me souviens de cacochyme, qu’on s’amusait à placer souvent ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :