Helene WECKER – La femme d’argile et l’homme de feu

la femme d'argile et l'homme de feuTitre original : The Golem and the Djinni (2013)
Date de parution : 08/10/2015
Editions : Robert Laffont
ISBN : 2-221-13639-X
Nbr de pages : 554
Prix constaté : 23€

Résumé :
Lorsqu’elle se réveille en cette fin du XIXe siècle, Chava est enfermée dans une malle au fond d’un navire qui les emmène, elle et son nouveau mari, vers New York, loin de la Pologne. Faite d’argile, c’est une golème, créée par un rabbin qui s’est détourné de Dieu pour se consacrer à l’occultisme.
Lorsqu’il se réveille, le djinn est violemment projeté sur le sol de l’atelier d’Arbeely, un artisan syrien. L’instant d’avant, c’est-àdire mille ans plus tôt, cet être de feu aux pouvoirs exceptionnels errait dans le désert.
La golème et le djinn, fantastiques immigrés, se rencontrent au hasard d’une rue. Eux seuls se voient tels qu’ils sont réellement. Chacun sait que l’autre n’est pas humain. Tous deux incapables de dormir, ils se donnent rendez-vous une fois par semaine, la nuit, pour arpenter les rues de Manhattan, qu’ils découvrent avec émerveillement.
Mais une menace plane sur eux. Le créateur de la golème, d’un âge très avancé, est prêt à tout pour échapper à la mort. Et il a vu ou se cachait le secret de la vie éternelle : à New York.

Impressions :
Grosse déception sur ce roman qui n’a pas su combler mes attentes. J’en avais lu tellement de bien sur les blogs étrangers lors de sa sortie que j’en attendais beaucoup. Ce n’est pas tant la romance annoncée qui m’intéressait que l’histoire évoluant autour de créatures magiques peu connues que sont le golem et djinn. On a en tellement soupé des vampires, loups-garous et autre sorcières que je me suis dit qu’un peu de sang neuf pourrait être sympathique ! Mais malheureusement, l’auteure a le travers d’utiliser l’aspect fantastique comme simple toile de fond au lieu de tout miser dessus. Bref, c’est de la romance avec une touche de fantastique et pas le contraire. Je m’attendais tout de même à une mythologie plus développée notamment sur les rites judaïques, mais non. L’auteure ne fait qu’effleurer la surface des choses.

  Et que l’on ne me parle pas de fresque historique. Ce n’est pas parce que le roman se déroule à une époque authentique et qu’il aborde vaguement les nombreux flux migratoires d’alors que ça en fait un récit historique. Un peu léger comme argument. Alors, oui, c’est bien un récit initiatique, les deux protagonistes principaux Chava et Ahmad (la golem et le djinn) découvrant la vie et les émotions parmi les humains. Ils sont comme les deux faces d’une pièce, comme l’eau et le feu. Quand une est dépendante de son maitre, l’autre rêve de liberté, quand la première a peur de décevoir son entourage, le second ne pense qu’à son autosatisfaction. Les deux vont peu à peu s’appréhender, se découvrir, se révéler à eux-mêmes. Leurs discussions entre discorde et tolérance sont l’un des aspects les plus intéressants du récit.

  Fâcheusement, pour en arriver là, il faut pratiquement attendre la moitié du récit. Soit plus de 200 pages. 200 pages bien mornes qui nous relatent la vie de tel ou tel personnage qui aura son importance à un moment donné de la vie des deux héros. Et n’en déplaise à certains, je n’ai pas trouvé qu’Helene Wecker soit une narratrice brillante. Au contraire, la narration manque de relief et ne nous permet pas de nous attacher aux personnages. Pas même à Chava et Ahmad. On ne vit pas le récit, on le subit tant c’est contemplatif et que l’on reste en retrait du récit. L’auteure ne nous implique pas, ne nous secoue pas. Pas même quand elle développe l’histoire du grand méchant du récit. Aucune prise de risque. La fin vient un peu relever le tout mais honnêtement après s’être farci 350 pages d’histoires personnelles de Pierre, Paul et Jacques, j’ai eu du mal à apprécier.

Verdict : Roulette russe

roulette-russe

Publicités

Tagué:, , , , , , , ,

8 réflexions sur “Helene WECKER – La femme d’argile et l’homme de feu

  1. Sarasvalit 18/02/2016 à 09:24 Reply

    Dommage. Je trouvais le résumé hyper intéressant et je me disais « chouette je vais pouvoir en découvrir un peu plus sur des mythologies que je ne connais pas »…Et tout de suite après tu enchaines sur ton avis plutôt négatif. 😦 Déception. En fait je suis aussi déçue que si j’avais lu le livre. C’est dingue comme un résumé de 10 lignes peut soulever autant d’enthousiasme et décevoir sans même avoir à commencer la première page. 😀

    • nymeria 18/02/2016 à 19:52 Reply

      Le résumé était trèèèès alléchant. Tout comme les commentaires dithyrambiques que j’avais lu sur le bouquin. C’est pour ça que j’ai été aussi déçue. Trop d’attentes, ça peut tout ficher par terre. On apprend quelques trucs lors des retours sur le passé du djinn et sur la création de la golem mais franchement c’est le minimum syndical… Je veux des paillettes dans les yeux moi quand on me parle de conte ! 😀

  2. Cassandre 18/02/2016 à 14:52 Reply

    Je ne suis pas très tentée de le lire..

    • nymeria 18/02/2016 à 20:04 Reply

      Ce n’est pas le livre du siècle, c’est sûr. Bon après ça se laisse lire si on aime le genre ^^

  3. Tesrathilde 18/02/2016 à 17:44 Reply

    Ah mince. Moi aussi je me serais attendue à un minimum de développement mythologique ou historique autour de ces deux êtres de légende. Et ta réflexion sur la grande digression sur d’autres personnages, avec une plume qui ne t’a pas enchantée du tout ne me rassure pas non plus.

    • nymeria 18/02/2016 à 19:59 Reply

      Justement, c’est vraiment le minimum. L’auteur ne s’intéresse pas tant à la mythologie qu’au côté « humain » et psychologique des personnages. Alors, je ne dis pas que ce n’est pas intéressant quand on sait à quoi s’attendre mais je m’attendais à plus que ça. Le roman n’est pas mauvais, pas plus que la plume mais la narration n’emporte pas le lecteur. Bref, la magie n’a pas opérée…

  4. Zina 21/02/2016 à 11:01 Reply

    J’étais intriguée par ce titre, mais vu ton avis, je vais passer mon tour !

    • nymeria 21/02/2016 à 14:27 Reply

      Je ne pense pas que tu louperas grand chose. Et il y a tant à lire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :