Claire CAMERON – L’ours

l'oursTitre original : The bear (2014)
Traduit par : Bernard Cohen
Date de parution : 21/01/2016
Editions : Kero
ISBN : 978-2-366-581829
Nbr de pages : 285
Prix constaté : 18.90€

Résumé :
Anna, 5 ans, et son petit frère Stick campent avec leurs parents dans un parc naturel sauvage lorsqu’ils sont surpris en pleine nuit par ce que la petite fille confond avec un gros chien. Le lendemain, Anna découvre qu’elle et Stick sont désormais seuls, et que c’est à elle, la « grande », qu’il incombe de protéger son frère. Débute alors pour les deux enfants isolés une dangereuse errance…

Impressions :
Inspiré d’un fait réel, ce roman sobrement baptisé « L’ours » est un véritable déchirement. Raconté par la petite Anna, 5 ans, qui utilise son langage d’enfant pour nous rendre compte d’une soirée de camping qui vire au cauchemar, ce récit chamboule le lecteur. Comment rester de marbre face à l’histoire de ces deux enfants en bas âge, livrés à eux-mêmes en pleine nature, leurs parents victimes d’un ours mangeur d’hommes ? Comment ne pas s’émouvoir devant cette narration faite de souvenirs et de sensations, représentant la perception du monde de cette enfant de 5 ans qui essaie de s’accrocher à la vie ? Claire Cameron livre un récit d’une puissance rare, sans jamais tomber dans le pathos.

  A la manière de « Room » d’Emma Donoghue, l’auteure imagine une narration faite par une enfant, avec tout ce que cela importe. Un langage limité. Une ponctuation défaillante. Des divagations, la jeune narratrice passant d’une idée à une autre en empruntant les chemins tortueux d’une concentration en dents de scie. C’est certes parfois laborieux à lire, mais cela fait son effet et remplit son rôle à merveille. On « est » dans l’esprit d’Anna, cette petite fille qui essaie de saisir le monde qui l’entoure avec ses propres mots. Le fait que l’auteure déroule les souvenirs de la fillette à partir du moment où ses parents se font agressés jusqu’à leur sauvetage n’en est que plus poignant. On voit tout le chemin elle a parcouru pour s’en tirer.

  Anna, est une petite fille très attachante et très courageuse. Prenant son rôle de grande sœur très au sérieux, elle dépasse ses limites pour tenter de le sauver. Seule, on peut s’imaginer qu’elle n’aurait pas su surmonter tous les obstacles. Faisant preuve de ruse à chaque instant pour mener son petit frère de deux ans vers la sécurité, on sent qu’elle se rend compte que ses parents ne les rejoindront sûrement pas. Sa vision du monde et de cet environnement hostile qui lui avait pourtant semblé amusant quand elle venait y prendre des vacances en famille nous apparait de manière imparfaite. L’ours devient un gros chien noir tout simplement parce qu’elle ne sait pas ce qu’est un ours, sa mère couchée dans un buisson semble se reposer. C’est bouleversant. Une lecture dont on ne sort pas indemne.

Verdict : Avec les honneurs

rock

Publicités

Tagué:, , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :