Archives de Catégorie: Shônen

Muneyuki KANESHIRO & Naoki SERIZAWA – Billion Dogs, tome 1

billion-dogs-13 tomes en cours de parution au Japon
Titre original : Billion dogs, book 1 (2014)
Date de parution : 26/05/2016
Editions : Akata
ISBN : 978-2-36-974120-6
Nbr de pages : 192
Prix constaté : 6.95€

Pour les curieux, un extrait ici !

Résumé :
Trois milliards de yens, c’est l’incroyable somme d’argent détournée par le maire de la ville d’Ichimatsu. Politicien véreux jusqu’à la moelle, il n’hésite pas à fricoter avec les yakuzas pour financer sa future campagne électorale, avec un seul objectif en tête : devenir premier ministre du Japon. Mais Ichiru, son propre fils, lycéen brillant et au futur prometteur, ne l’entend pas de la même oreille… Choqué par la corruption dont fait preuve son père, il décide de retrouver où se cache l’argent sale de ce dernier. Pour cela, il fera appel à un de ses camarades, issu d’un milieu social bien plus défavorisé : Kyôsuke, l’élève fauché lycée. Tandis que l’un évoluera au sein des milieux mafieux, l’autre devra enquêter dans des sphères plus politiques… Mais leur quête et leur soif de justice pourraient bien les amener bien plus loin qu’ils n’auraient pu l’imaginer !

Impressions :
J’ai découvert Naori Serizawa, ici aux dessins, lors de ma lecture de « La main de Lucifer », un seinen sur la pègre et la médecine qui m’avait fait plutôt bonne impression avec ses personnages bien campés. Avec « Billion Dogs », je retrouve avec plaisir sa patte et son trait appuyé, bien qu’ils soient complémentarisés par Muneyuki Kaneshiro au scénario (vous remarquerez que les associations d’auteurs sont souvent coutume dans le genre seinen). Pour tout vous dire, j’attendais de pieds fermes ce manga, Akata ayant le chic pour dénicher de très bons titres dans le genre social. Et ce premier tome ne m’a pas déçue !bd1

  « Billion dogs » met en scène Ichiru, un brillant lycéen plutôt beau gosse, qui décide de s’allier à Kyôsuke, un élève à la mauvaise réputation, pour faire tomber son propre père, maire de la ville aux pratiques douteuses. A charge de chacun de gravir les échelons dans le groupe mutuel pour arriver à leurs fins. L’un naviguera dans la sphère politique, l’autre dans celle des yakuzas. Sachant que les deux semblent étroitement liées, quelle mission sera la plus dangereuse ? Une enquête de longue haleine se met en place…

BD2

  Le manga lorgne clairement du côté du polar avec une intrigue mêlant corruption, trafics en tous genres et stratagèmes pour mettre au jour les malversations du père d’Ichiru. D’un autre côté, le titre se veut assez léger avec une bonne dose d’humour et surtout avec un aspect « clinquant », le binôme Ichiru/Kyôsuke formant un duo de choc et de charme (pourrait-on dire). Le but étant bien sûr de nous en mettre plein la vue ! Le fait que les deux ados forment l’antithèse parfaite (un bad boy et un élève brillant) et qu’ils se donnent du « mon dog » quand ils s’interpellent prouve que le titre se veut « cool ». Si vous n’aimez que les intrigues sombres, plus sombres que la nuit, ce n’est clairement pas ici que vous la trouverez.

BD3

  Le trait de Serizawa s’est encore affirmé, avec des personnages plein de détails, le mangaka soignant particulièrement le physique des protagonistes. L’aspect moderne des lycéens tranche avec le look plus bling-bling des parents d’Ichiru et des yakuzas. Les pages sont pleines, l’espace saturé par les nombreuses trames ne laissant aucun vide. La mise en scène est dynamique avec ses cases multiples et les mouvements sont vraiment fluides, entre effet poseur d’Ichiru et accrochages à tout-va. Bref, le mangaka est à son top niveau dessins. J’espère que l’histoire se complexifiera dans les prochains tomes car le titre possède beaucoup de potentiel !

Verdict : Avec les honneurs

rock

Publicités

Hiroshi SHIIBASHI – Illegal rare, tome 1

illegal rare 1Titre original : Illegal rare (2014)
Série finie en 4 tomes.
Date de parution : 07/10/2015
Editions : Delcourt
Collection : Shônen
ISBN : 978-2-7560-7237-1
Nbr de pages : 181
Prix constaté : 6.99€

Résumé :
Fukumen et Black Vampyr King AxL sont à la tête d’une organisation de défense des créatures surnaturelles en voie de disparition, les «Rares». Leur but ? Les protéger de l’inlassable traque dont elles font l’objet et leur permettre de vivre librement. Première mission : retrouver une sirène qui vient d’être kidnappée. Encore faut-il qu’AxL retrouve la taverne où les Rares se réunissent…

Impressions :
Certains d’entre nous reconnaitront peut-être Hiroshi Shiibashi pour son manga « Nura, le seigneur des yokai », 25 tomes série complète avec en sus 2 saisons d’un anime produit par le studio DEEN. « Illegal rare » suivra t’il le même chemin ? Rien n’est moins sûr, le manga étant bouclé en 4 petits tomes, de quoi laisser souffler le mangaka j’imagine. A quoi s’attendre avec ce premier tome ? On y retrouve la passion du mangaka pour les monstres en tous genres, avec un pitch qui tourne autour de créatures fantastiques en voie de disparition, un héros classieux et des combats nerveux. Bref, si vous faites fan de licornes, sirènes ou autres vampires, ce manga pourrait bien vous plaire.

  « Illegal rare » est un shônen pur jus qui ne renouvelle pas le genre mais surfe sur la vague fantastique amorcé il y a quelques années. Si ce premier tome ne se démarque pas de la production actuelle, il divertit à défaut d’autre chose. Les monstres sont plutôt bien fichus, mention spéciale pour le masque d’épouvantail de Fukumen. Le costume d’Axl lors de sa transformation en Black Vampyr m’a semblé bien ridicule en comparaison (si ça devait en jeter, c’est raté !). L’intrigue qui tourne autour de différentes affaires de chimères chassées est intéressante mais manque encore de poids, on est en droit d’attendre d’autres enjeux en toile de fond. Le trait de Shiibashi Hiroshi est agréable, quoique classique, la mise en scène relativement dynamique. A noter, des petites touches d’humour bienvenues. Bref, sympa sans être transcendant.

Verdict : Roulette russe

roulette-russe

Yoshiaki SUKENO – Twin Star Exorcists, tome 3

twin-star-exorcist-3-kazeTitre original : Sousei no Onmyouji, book 3 (2014)
Date de parution : 26/08/2015
Editions : Kazé
ISBn : 978-2-82032-170-1
Nbr de pages : 192
Prix constaté : 6.99€

Résumé :
Alors qu’il est fermement déterminé à combattre en tant qu’onmyôji, Rokuro fait face aux réticences de Seigen, son maître. Ce dernier révèle à Benio que son disciple a tué son frère lors de la « tragédie de Hiinatsuki », déclenchant dès lors la fureur de la jeune fille. Malgré la crainte des répercussions que cela pourrait entraîner, Rokuro décide d’apprendre à sa camarade toute la vérité sur le fameux incident, mais c’est alors que Mayura se transforme sous leurs yeux…

Impressions :
Alors que le second tome nous plongeait dans le passé de Benio, c’est maintenant celui de Rokuro qui est révélé. Un passé bien lourd qui explique le changement d’attitude du jeune garçon qui refuse maintenant toutes ses responsabilités d’exorciste. Ce flash-back est un vrai crève-cœur, le côté mignon des personnages est anéanti par la tragédie survenue. L’intrigue procède toujours très rapidement avec quantité de révélations à propos de nos héros et des néo-impurs. Un bon point pour Yoshiaki Sukeno qui évite ainsi de longs atermoiements sur les secrets du passé. A tel point que l’on se demande comment le mangaka va réussir à nous tenir en haleine dans les prochains tomes…

  L’humour toujours présent dans des SD comiques permet de faire baisser la tension du récit. Entre larmes et combats titanesques, pas le temps de souffler. Les esprits s’échauffent et les relations parfois ambiguës entre les personnages sont très bien mises en scène. Pour un shônen, c’est plutôt sombre finalement et pas si manichéen. Le design des impurs est assez flippant, mélange entre démon et titan. Le revêtement mystique de Seigen en jette et j’ai aimé la façon dont Yoshiaki Sukeno tourne en dérision cette transformation. Une planche plus tard, le voilà anéanti. Maintenant, le tout est de savoir comment le mangaka va parvenir à maintenir le rythme.

Verdict : Bonne pioche

bonne-pioche

Yoshiaki SUKENO – Twin Star Exorcists, tome 2

twin-star-exorcist-2-kaze7 tomes en cours de parution au Japon
Titre original : Sousei no Onmyouji, book 2 (2014)
Date de parution : 06/05/2015
Editions : Kazé
ISBN : 978-2-82032-049-0
Nbr de pages : 192
Prix constaté : 6.99€

Résumé :
Rokuro refuse de devenir Onmyôji, tandis que Benio ne vit que dans un seul but : anéantir tous les Impurs. Leur destinée commune leur impose néanmoins de devenir le couple qui donnera naissance au plus puissant des Onmyôji ! Contraints par leur supérieur, maître Arima, d’habiter ensemble, ils s’aperçoivent très vite qu’ils sont loin d’être un duo harmonieux ! Mais voilà qu’un soir, sur le chemin du retour, Benio tombe sur l’Impur qu’elle recherchait depuis des années afin d’assouvir sa vengeance…

Impressions :
L’intrigue progresse rapidement dans ce second tome. A l’aide d’un retour dans le passé de Benio, le mangaka nous explique les raisons de son acharnement à vouloir à tout prix devenir la meilleure exorciste. Et aussi pourquoi elle affiche toujours cet air stoïque comme si rien ne la touchait. Beaucoup d’émotions dans ce tome, de quoi commencer à s’attacher aux personnages. On sent leur fragilité et on a envie de les soutenir. Surtout que ce passif sombre est allégé par une atmosphère bon enfant avec des petites saynètes du quotidien plutôt amusantes. J’adore la tête de Seigen quand il courate Rokuro, ça vaut son pesant de cacahuètes.

  Le mystère entourant les impurs et leur mutation commence doucement à se mettre en place. L’action est, quant à elle, toujours très présente. La mise en scène se veut dynamique, les batailles décortiquant les mouvements des personnages pour plus d’impact. L’apparition d’un ennemi bien coriace apporte un peu de piment et donne lieu à de belles scènes de combat, que j’ai trouvé par ailleurs un peu moins brouillon. Un nouveau personnage clé fait son apparition, lié au passé de Rokuro et de la tragédie d’Hinatsuki. Entre révélations, rigolade et combats, on ne s’ennuie pas dans ce second tome !

Verdict : Bonne pioche

bonne-pioche

Yoshiaki SUKENO – Twin Star Exorcists, tome 1

twin-star-exorcist-1-kaze7 tomes en cours au Japon
Titre original : Sousei no Onmyouji, book 1 (2014)
Date de parution : 06/05/2015
Editions : Kazé
ISBN : 9782820320483
Nbr de pages : 193
Prix constaté : 6.99€

Le site dédié !

Résumé :
Rokuro refuse de devenir Onmyôji, tandis que Benio ne vit que dans un seul but : anéantir tous les Impurs. Leur destinée commune leur impose néanmoins de devenir le couple qui donnera naissance au plus puissant des Onmyôji ! Contraints par leur supérieur, maître Arima, d’habiter ensemble, ils s’aperçoivent très vite qu’ils sont loin d’être un duo harmonieux ! Mais voilà qu’un soir, sur le chemin du retour, Benio tombe sur l’Impur qu’elle recherchait depuis des années afin d’assouvir sa vengeance…

Impressions :
Il y a comme un petit air de « Blue Exorcist » dans le dernier manga de Yoshiaki Sukeno et pour cause, le manga met lui aussi en scène de jeunes exorcistes. Bien que moins original que son confrère, ce petit shônen se laisse lire et devrait faire le bonheur des ados qui découvriraient le genre. Si vous êtes un habitué du shônen par contre, vous risquez d’être moins emballé par le côté classique de l’intrigue. Jugez plutôt : deux collégiens que tout oppose, une jeune fille de bonne famille et un orphelin au passé trouble, découvrent qu’ils sont les « twin star exorcists », deux exorcistes qui donneront naissance au plus puissant des onmyoji ! Bien sûr, les deux s’entendent comme chien et chat et n’ont aucunement l’intention de se marier dans le futur…

tse1

  On nage en terrain connu avec ce premier tome. Une bonne dose de fantastique, de combats, de dépassement de soi avec une petite touche d’humour pour agrémenter le tout. Très orienté action, ce premier tome met assez rapidement en place les enjeux du manga. On se doute que la relation Rokuro-Benio sera au cœur de l’intrigue et que les exorcismes seront légion. C’est dynamique à l’image des cases surchargées qui ne laissent pas de place à la contemplation. Normal pour un shônen. Les scènes de combat ont du coup tendance à être un peu brouillon malgré un trait assuré. Mais rien de bien méchant au demeurant.

tse2

  L’aspect fantastique est très réussi. L’onmyôji, art religieux et folklorique typiquement japonais est très bien amené et expliqué. Avec sa cohorte de démons titanesques et ses nombreuses incantations, on n’a pas le temps de souffler. L’aspect dramatique du manga se dessine avec le passé obscur de Rokuro, ce qui s’oppose assez bien à son caractère de personnage chevaleresque qui se la raconte. A l’opposé Benio est très peu expressive, toujours sur la réserve, ce qui rappelle l’idée de m’onmyôdo : l’union du yin et du yang… Bref, bien qu’il ne révolutionne pas le genre, « Twin star exorcists » est un shônen sympathique pur jus. Du suspense, de l’humour, du fantastique, du nekketsu, de quoi plaire au plus grand nombre.

tse3

Verdict : Bonne pioche

bonne-pioche

A savoir : un anime est en cours de production et devrait débuter en avril !