M.L. STEDMAN – Une vie entre deux océans

une-vie-entre-2Titre original : The light between oceans (2012)
Parution : 09/10/2013
EAN : 9782234071988
Edition : Stock
Nbr de pages : 449
Prix constaté : 21.50€

Résumé :
Libéré de l’horreur des tranchées où il a combattu, Tom Sherbourne, de retour en Australie, devient gardien de phare sur l’île de Janus, une île sur les Lights, sauvage et reculée. À l’abri du tumulte du monde, il coule des jours heureux avec sa femme Isabel ; un bonheur peu à peu contrarié par l’impossibilité d’avoir un enfant.
Jusqu’à ce jour d’avril où un dinghy vient s’abîmer sur le rivage, abritant à son bord le cadavre d’un homme et un bébé sain et sauf. Isabel demande à Tom d’ignorer le règlement, de ne pas signaler « l’incident » et de garder avec eux l’enfant. Une décision aux conséquences dévastatrices…

Impressions :
J’avais un peu délaissé la littérature contemporaine ces derniers temps, mais la lecture du résumé d’ « Une vie entre deux océans » m’a convaincu de repousser la porte de ce vaste genre. Le roman, vaguement historique (le héros ayant participé à la guerre 14-18), est incroyablement immersif. On plonge très facilement aux côtés de Tom puis d’Isabel, qui nous font partager leur quotidien de gardien de phare. Un métier qui n’existe plus guère, mais qui est rendu de manière vivace dans le premier roman de M.L. Stedman. On s’imagine très bien l’isolement, la sensation d’être à la merci des éléments, toujours sur le qui-vive… Mais aussi le petit cocon protecteur que l’on peut y tisser à deux.

  Pas niais pour deux sous, le récit louvoie entre passé et présent, les flash-back, nombreux au début du roman, nous permettant de retracer la naissance de ce couple malmené par une suite de drames. La narration, à la troisième personne du singulier, alterne entre Tom et Isabel, avec un ton parfois doux-amer, parfois pince-sans-rire, qui réussit très bien au roman. C’est triste, sans être larmoyant, c’est beau sans être pesant, c’est dramatique sans être pathétique. L’auteur maitrise à merveille la tension de son récit. Ce qui peut paraitre de prime abord comme la simple histoire d’un couple sympathique prend peu à peu des accents de tragédie. Tragédie apportée par la volonté d’enfant et par l’arrivée, improbable, d’un nourrisson perdu en mer.

  M.L. Stedman nous livre des personnages réussis, crédibles. La relation de couple Tom/Isabel nous parait vraie, avec ses petites chamailleries, ses petits heurts et cette tendance à s’épauler dans les moments pénibles. Le contexte, détaillé, avec ses quelques références à l’époque et à la fonction d’un gardien de phare, apporte le bagage culturel qui fait d’ « Une vie entre deux océans » un roman complet. La plume de l’auteure, sait s’emballer et devenir poétique, ce qui apporte un plus indéniable à cette émouvante histoire. De même que l’auteur analyse en finesse les multiples émotions qui viennent perturber ses personnages. Un bon roman, et un final poignant.

Verdict : Avec les honneurs

rock

Lu grâce à un partenariat entre Livraddict et les éditions Stock, que je remercie !

Publicités

Tagué:, , , , ,

9 réflexions sur “M.L. STEDMAN – Une vie entre deux océans

  1. roxou06 06/02/2014 à 10:31 Reply

    Hello….

    Il me tente bien ce roman 🙂 en plus, je travaille dans le domaine maritime, notamment dans la gestion des phares ! donc c’est un milieu que j’aime beaucoup !!

    • nymeria 06/02/2014 à 21:41 Reply

      Hello 🙂

      effectivement, il pourrait t’intéresser. C’est un domaine intéressant ça ! Tu sais s’il y a encore beaucoup de phares en activité ? J’ai l’impression que ça se perd peu à peu…

  2. Kimysmile 06/02/2014 à 11:29 Reply

    Ce livre me tente beaucoup !

    • nymeria 06/02/2014 à 21:42 Reply

      N’hésite pas, il vaut le temps de lecture 😉

  3. belledenuit11 06/02/2014 à 12:40 Reply

    ll me tente depuis pas mal de temps. Il faudrait que je songe sérieusement à le lire 🙂

    • nymeria 06/02/2014 à 21:44 Reply

      J’en entends beaucoup parler en bien, donc il y a peu de risques que ce soit une grosse déception :). Il faudra que je le conseille à ma médiathèque d’ailleurs !

  4. Escrocgriffe 08/02/2014 à 13:52 Reply

    Le résumé donne vraiment, vraiment, envie de lire ce roman ! En plus c’est un aspect du monde maritime qui m’intéresse (je me suis toujours demandé quel était le quotidien d’un gardien de phare…). Merci pour l’article !

    • nymeria 02/03/2014 à 23:01 Reply

      Le roman vaut le détour, le résumé n’usurpe rien. Moi aussi, j’étais curieuse du quotidien d’un gardien de phare 🙂 Merci à toi pour le p’tit mot !

      • Escrocgriffe 03/03/2014 à 17:39

        Je t’en prie ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :