George MORIKAWA & NOBUMI – Je reviendrai vous voir

Je-reviendrai--vous-voirTitre vo : Ai ni Iku Yo (2014)
Traduit par : Tetsuya Yano
Date de parution : 28/05/2015
Editions : Akata
ISBN : 978-2-36-974056-8
Nbr de pages : 152
Prix constaté : 6.95€

Pour lire un extrait, c’est par ici !

Résumé :
Nobumi est un jeune père de famille. Il est surtout auteur de livres illustrés destinés aux enfants. À l’instar de nombreux japonais, il sera, le 11 mars 2011, choqué à vie par la triple catastrophe qui s’abat sur son pays. Un peu naïf, et le cœur empli d’espoir, il décide alors d’envoyer gratuitement plusieurs milliers d’ouvrages jeunesse (dont les siens) pour distraire les enfants de la zone sinistrée. Mais quand il annoncera son don sur son blog, les réactions des internautes seront pour le moins… violentes ! Choqué et meurtri jusqu’au plus profond de son âme, Nobumi va alors vivre une véritable crise artistique, dont une seule issue sera possible : laissant pour plusieurs jours sa vie confortable de tokyoïte, il part en tant que bénévole volontaire, pour aider à la reconstruction de la zone sinistrée du nord est du Japon. Il y découvrira un paysage encore pire que tout ce qu’il avait pu imaginer…

Impressions :
« Je reviendrai vous voir » est un très beau manga social qui revient sur la catastrophe de Fukushima de 2011. Devoir de mémoire, c’est aussi une façon de montrer qu’il y a plus d’une façon de venir en aide aux sinistrés, que chaque petite action a son utilité. L’idée de départ vient de l’auteur d’album pour enfants Nobumi, qui raconte dans un petit livre les quelques jours qu’il a passé en tant que bénévole auprès de la population lors de la catastrophe. Il y raconte son expérience mais par-dessus tout explique ses motivations et la façon dont son implication a été perçue par certains japonais. Si toute aide est la bienvenue, en parler est parfois mal perçu, comme si l’on cherchait à profiter du malheur d’autrui. Les Japonais à ce propos sont très pudiques et n’aiment pas que l’on fasse étalage de toute marque de soutien.

jereviendraivousvoir-p31

  L’histoire originale est alors reprise par George Morikawa, mangaka du célèbre Hajime no Ippo, qui met en scène avec le concours d’autres mangakas l’expérience humanitaire de Nobumi. Sa transposition en manga possède d’autant plus de poids que lui aussi s’est rendu à Fukushima en tant que bénévole. De manière très pudique, Morikawa dépeint les conditions de vie difficiles de la population, parfois livrée à elle-même, dont la vie se retrouve éparpillée sous les décombres. La boue charriée par la mer ainsi que les gravats enlisent les souvenirs des habitants. Ici, une photo de mariage, là le vélo d’un enfant. Comment reprendre goût à la vie quand l’on a tout perdu dans une catastrophe ? Les quelques témoignages de bonté prennent alors tout leur sens, surtout lorsque l’on a perdu un proche…

Capture

  En parallèle, l’auteur semble sans cesse se demander si ses actions sont utiles à la population. Que pourrait-il faire de plus ? Déblayer les rails d’un tronçon de chemin de fer à moitié détruit est-il futile ? Lire une histoire à un groupe d’enfants pour leur faire oublier leurs soucis ne serait-ce qu’un instant n’a-t-il aucun intérêt ? Vouloir apporter un peu de joie à cette population qui souffre, est-ce vraiment hypocrite ? Beaucoup de questions qui taraudent l’auteur qui aimerait en faire plus sans que ce ne soit perçu comme un acte opportuniste. C’est une belle leçon d’humilité et d’humanité que l’on prend à la lecture de « Je reviendrai vous voir ». Le trait de Morikawa est maitrisé et offre des pages bouleversantes où un simple regard peut émouvoir. Les quelques cases dessinées de-ci de-là par d’autres mangakas se fondent parfaitement dans le décor. Un manga authentique et saisissant à découvrir de toute urgence !

Verdict : Avec les honneurs

rock

Publicités

Tagué:, , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :